25 MW SUPPLEMENTAIRES D’ENERGIE PROPORE DANS LE RESEAU

Le Ministre du Pétrole et des Energies a procédé à l’inauguration de la centrale solaire de Kael dans le département de Mbacké le mardi 1er Mars 2022. C’était en présence du Président du Groupe Méridiam, opérateur en charge du projet et des autres partenaires.

En lançant la centrale solaire de Kael, Mme Aissatou Sophie GLADIMA n’a pas cacher sa joie pour les accomplies par le Sénégal en matière d’énergies renouvelables. « Nous en sommes aujourd’hui à une dizaine de centrales solaires au Sénégal qui, avec la centrale éolienne de Taïba Ndiaye et l’énergie fournie par les centrales hydroélectriques, permettent à notre pays d’être à 32% en capacités installées d’énergies renouvelables dans notre mix de production. C’est une grosse et excellente performance » a-t-elle déclaré.

D’une puissance de 25 MW, la centrale solaire de Kael, à l’instar de celle de Kahone, entre dans le cadre de l’Initiative Scaling Solar financée par le groupe de la Banque Mondiale. Une initiative qui vise à promouvoir le mix énergétique qui est l’un des piliers majeurs du Plan Sénégal Emergent mis en place par le Président de la République en vue de l’accès universel à l’électricité.

L’infrastructure est appréciée à sa juste valeur par les populations à travers le maire de la localité. M. El hadj BA parle « d’une réalisation qui traduit la vision éclairée du Président de la République qui veut faire du Sénégal un pays émergent ». Aussi a-t-il demandé au ministre du pétrole et des énergies d’être leur interprète auprès du chef de l’état « en lui transmettant notre gratitude pour nous avoir doté de ce joyau ». Le maire a aussi magnifié « la façon dont le projet a été conduit par l’opérateur qui nous a associé à toutes les étapes. Toutes les personnes affectées par le projet ont été dédommagées et ont été associées au recrutement du personnel. Nous tenons à saluer cette démarche inclusive » a conclu le maire El Hadj BA.

Le président de Méridiam, constructeur de la centrale a insisté sur « l’engagement de son groupe à soutenir le Plan Sénégal Emergent du président Macky SALL depuis son lancement ». D’ailleurs « Kael est la quatrième centrale que nous réalisons au Sénégal ce qui permet de donner de l’électricité à près d’un million de personnes à travers le pays. Et non seulement nous produisons de l’énergie propre mais à des tarifs compétitifs, je peux même dire qu’il s’agit des tarifs les plus en Afrique de l’ouest » s’est réjoui Thierry DEAU président du Groupe Méridiam.

En effet cette centrale et celle de Kahone fournissent l’énergie au prix de 25FCFA le KWH. Mais s’il en est ainsi, a précisé le ministre du pétrole et des énergies, c’est que  « l’Etat du Sénégal a rendu cela possible grâce à des efforts à travers les facilitations sur le foncier, les impenses, les garanties et la fiscalité, entre autres, pour accompagner l’accès universel à l’électricité ».

Le MPE a tenu à dire aussi un mot de gratitude à l’endroit des partenaires financiers qui ont permis la réalisation de cette centrale. Elle adressé ses vifs remerciements au groupe de la Banque Mondiale particulièrement la Société Financière Internationale (SFI) qui a fourni les prêts d’un montant de 38 millions d’euros, la Banque européenne d’investissement et Proparco, filiale de l’Agence française de développement dédiée au secteur privé.